LA CRÉATRICE
QUELQUES MOTS SUR L'HISTOIRE DE LA MARQUE

Créatrice de bijoux, styliste, céramiste. Essayer de mettre Jordane Somville dans une case peut s’avérer un exercice périlleux. Parce que les mots mettent du temps à venir à elle, Jordane trouve rapidement dans l’art le moyen d’exprimer l’abondance d’idées et d’émotions qui est en elle. Initialement formée au stylisme de mode à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Jordane, dont la curiosité n’a pas de limites, complète sa formation avec un Master de Design en Création et Technologie Contemporaine au sein des prestigieux Ateliers St-Sabin puis par un passage à l’école de bijou BJOP. Travaillant depuis 10 ans pour le monde du bijou fantaisie, l’artisanat lui ai paru une évidence pour reprendre contact avec une création personnelle et créer sa marque éponyme. Trouver de nouvelles habitudes de travail était impératif pour affirmer sa propre esthétique et son vocabulaire artistique. Le choix de travailler la porcelaine n'est pas anodin : cette matière permet de donner vie immédiatement à une idée, en expérimentant un volume directement en trois dimensions. La porcelaine est aussi un matériau de mémoire : elle porte l'empreinte de la main de celui qui la façonne. L'approche que Jordane a du bijou est instinctive : son atelier est un laboratoire de recherche qui permet de laisser l'entière liberté à sa créativité en réalisant une multitude de tests sur la matière. Jordane définit son travail comme une approche plastique, plus conceptuelle qu'esthétique dans son processus créatif. Ses collections s'inspirent de ces moments d'errance et d'introspection : les souvenirs de ses promenades lui inspirent des collections tantôt inspirées de la botanique (Haute Bouture, Poésie d'Écume) que des premiers gestes de l'Homme pour façonner la matière (Ruée vers l'Or, Lien).


Le choix de travailler la porcelaine n'est pas anodin : cette matière permet de donner vie immédiatement à une idée, en expérimentant un volume directement en trois dimensions. La porcelaine est aussi un matériau de mémoire : elle porte l'empreinte de la main de celui qui la façonne. L'approche que Jordane a du bijou est instinctive : son atelier est un laboratoire de recherche qui permet de laisser l'entière liberté à sa créativité en réalisant une multitude de tests sur la matière. Jordane définit son travail comme une approche plastique, plus conceptuelle qu'esthétique dans son processus créatif. Ses collections s'inspirent de ces moments d'errance et d'introspection : les souvenirs de ses promenades lui inspirent des collections tantôt inspirées de la botanique (Haute Bouture, Poésie d'Écume) que des premiers gestes de l'Homme pour façonner la matière (Ruée vers l'Or, Lien).


Créatrice de bijoux, styliste, céramiste. Essayer de mettre Jordane Somville dans une case peut s’avérer un exercice périlleux. Parce que les mots mettent du temps à venir à elle, Jordane trouve rapidement dans l’art le moyen d’exprimer l’abondance d’idées et d’émotions qui est en elle. Initialement formée au stylisme de mode à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Jordane, dont la curiosité n’a pas de limites, complète sa formation avec un Master de Design en Création et Technologie Contemporaine au sein des prestigieux Ateliers St-Sabin puis par un passage à l’école de bijou BJOP. Travaillant depuis 10 ans pour le monde du bijou fantaisie, l’artisanat lui ai paru une évidence pour reprendre contact avec une création personnelle et créer sa marque éponyme. Trouver de nouvelles habitudes de travail était impératif pour affirmer sa propre esthétique et son vocabulaire artistique. 


"Le choix de la porcelaine n'est pas anodin : 

cette matière permet de donner vie immédiatement à une idée en expérimentant."